En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Bien Etre et Santé Globale - Belgique
Accueil > Articles > Remèdes naturels contre le diabète

Acupressure

Remèdes naturels contre le diabète

Le diabète est une maladie chronique qui se produit lorsque le pancréas ne peut plus produire assez d’insuline ou quand l’organisme n’utilise pas correctement l’insuline qu’il sécrète. Il est le résultat d’un dysfonctionnement du système de régulation de la glycémie. Le terme diabète trouve son origine dans le grec ancien, dia-baïno, qui signifie littéralement « passer au travers ».

Il existe plusieurs types de diabète :

  • Le diabète de type 1 est un diabète de type sucré, qu’on appelait autrefois insulino-dépendant ou juvénile. C’est généralement la cause la plus fréquente du diabète chez l’enfant. Il se définit par une production insuffisante d’insuline et nécessite donc une injection quotidienne de celle-ci chez le patient. A l’heure actuelle, les chercheurs ignorent encore le mécanisme qui provoque ce déficit. Les symptômes peuvent être une faim constante, une polyurie (excrétion excessive d’urine), une polydipsie (sensation de soif), une détérioration de la vision et une sensation de grande fatigue.

  • Le diabète de type 2 (non insulino-dépendant) est celui de la maturité, puisqu’il concerne surtout les adultes. Ce sont surtout les personnes en surpoids ou obèses qui en sont victimes. C’est le type le plus répandu car il représente de 80 à 90% des cas de diabète. Il a eu tendance à augmenter ces trente dernières années en raison de divers facteurs comme une alimentation trop riche en sucre ou en graisse et le développement de la sédentarité (absence d’activités physiques). Il est souvent couplé à d’autres problèmes sanitaires tels que l’hypertension artérielle et un taux de cholestérol élevé.

  • Enfin le diabète gestationnel, qui touche exclusivement les femmes enceintes. Au cours de la grossesse, il se définit par une intolérance au glucose provoquée par la production d’hormones placentaires.

3 millions de victimes par an

Les experts estiment que, dans le monde, 350 millions de personnes seraient diabétiques. Le diabète tue chaque année plus de 3 millions d’individus et l’Organisation Mondiale de la Santé prévoit que d’ici 2030, cette maladie constituera la septième cause de décès sur la planète. Actuellement, 8% de la population nord-américaine et 7,8% des habitants européens sont diabétiques.

Les conséquences sur la santé sont nombreuses puisque le diabète augmente notamment le risque d’accident vasculaire cérébral, d’infarctus, de neuropathie (affection touchant le système nerveux), mais également de cécité et d’insuffisance rénale. De plus, le diabète serait à l’origine de troubles de l’érection chez certains patients. En effet, l’augmentation du sucre dans le sang, l’atteinte des artères irriguant la verge et la baisse du taux de testostérone sont différents éléments résultant d’un déficit d’insuline dans l’organisme. D’après certains travaux,  50% des hommes diabétiques depuis une vingtaine d’années seraient impuissants.

Heureusement, plusieurs méthodes existent afin de prévenir cette terrible maladie. La pratique régulière d’un exercice physique est conseillée. Au moins trente minutes quotidiennes d’activité sportive sont recommandées. L’intensité peut être modérée, ce qui signifie que marcher une demi-heure par jour est par exemple un bon moyen de s’exercer. Si le sujet veut perdre du poids, l’effort doit être plus intense.

Hygiène de vie

Par ailleurs, une alimentation équilibrée peut aussi éviter de développer du diabète. Les repas doivent être pris à heure régulière, ils doivent être variés et au moins cinq fruits et légumes par jour doivent être consommés. Bien évidemment, les sucreries et les aliments gras (frites, pizzas, hamburgers) sont à éviter. De même, les boissons sucrées et alcoolisées sont à proscrire et il est important de boire au moins un litre d’eau par jour. Le chou, les carottes, les épinards, les concombres et les tomates sont par exemple des aliments efficaces dans la lutte contre le diabète.

A côté de ça, des remèdes naturels ont des effets positifs sur cette condition. Ainsi, certains oligoéléments s’avèrent efficaces. C’est le cas du chrome (qui régule les fluctuations du taux de sucre), du manganèse (action sur les glucides), ou bien encore du zinc (antioxydant). Certaines plantes agissent aussi sur le taux d’insuline et sur la glycémie : les feuilles de myrtilles, la camomille, l’ail, la cannelle et le thé vert.

Enfin, les personnes qui fument doivent arrêter la cigarette car le tabagisme est un facteur aggravant de la maladie. Le sommeil est aussi un élément important à prendre en compte ; se coucher avant minuit et dormir pendant huit heures est idéal. Rester souvent au lit moins de six heures ou plus de dix heures est à ce titre déconseillé.

Parallèlement à toutes ces solutions, les autorités publiques et sanitaires ont une mission d’information et de prévention à assurer. Les interventions de spécialistes notamment dans les écoles représentent à ce titre une action éducative de tout premier plan car c’est à cette période déterminante de la vie que les enfants apprennent à s’alimenter et à mettre en place leurs habitudes nutritionnelles.

Le développement du diabète est le résultat des excès des sociétés contemporaines, où la plupart des adolescents passent énormément de temps devant un écran de télévision ou d’ordinateur, grignotent entre les repas et délaissent les activités sportives. Il est lié à plusieurs autres problèmes sanitaires comme l’obésité et l’hypertension artérielle. C’est pourquoi il doit être traité de façon globale car le diabète est la conséquence de plusieurs types de facteurs déclencheurs. 

Auteur : Elizabeth Bureau sur meds4all.be

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Retrouvez chaque mois l'actualité des médecines alternatives