En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Bien Etre et Santé Globale - Belgique
Accueil > Disciplines > Homeopathie

Homeopathie

L'homéopathie a été créée au début du XIXe siècle par un médecin allemand, Samuel Hahnemann.


Il expérimenta sur lui-même des plantes, d'autres matières et s'aperçut que des ouvriers qui manipulaient le souffre ou des matelots qui manipulaient le mazout étaient couverts de dermatoses et se trouvaient guéris par des doses infinitésimales de Sulfur ou de Petroleum (souffre et pétrole) . La loi de similitude était né.

Il donna un nom à cette médecine : homéopathie, du grec homoios (semblable) et pathos (souffrance).

La loi de similitude

Cinq siècles avant notre ère, Hippocrate avait déjà évoqué le principe : "les semblables sont guéris par les semblables". La loi de similitude propose de soigner les maladies avec un remède capable de produire sur la personne des symptômes semblables à ceux de la maladie à combattre. Par exemple, l'insomnie peut être soignée par Coffea (café) . Puissant stimulant, le café provoque une surexcitation
du cerveau et donc de l'insomnie. Certaines inflammations aiguës, douleurs piquantes et brûlantes, surtout si elles provoquent une rougeur (par exemple, certaines angines), seront soignées par Apis Mellifica, le venin d'abeille.

La consultation homéopathie

La perception de l'homéopathie se fait sur la maladie et le malade. Tous deux posent des interrogations sur la vie. Pour l'homéopathe, la maladie est la traduction d'un message d'homme en souffrance. Derrière la lombalgie ou les problèmes de vésicule biliaire, il va essayer de découvrir les petites alterations émotionnelles ou psychiques. L'homéopathe entre en radioscopie, se pose certaines questions, en pose, cela s'appelle l'anamnèse et écoute.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Retrouvez chaque mois l'actualité des médecines alternatives